Négociation immobilière : nos conseils pour réussir une négociation

Financement
Partager:

Négociation immobilière

La négociation immobilière est toujours un moment délicat dans le processus de vente ou d’achat d’un bien immobilier. Cette transaction peut être réalisée par un professionnel de l’immobilier comme une agence ou s’effectue entre particuliers.

Mais comment cela fonctionne-t-il ? Quels conseils suivre pour réussir une transaction immobilière ?

 

Les principes d’une négociation immobilière

Une négociation immobilière est une opération contractuelle qui engage un vendeur et un acquéreur.

Deux options se présentent, à savoir une agence immobilière s’en occupe, ou la transaction se fait entre particuliers.

 

Une négociation immobilière par une agence

Lorsqu’une agence immobilière gère la négociation immobilière, elle fait appel généralement à des mandataires qui opèrent pour le compte de leurs clients. Ils jouent le rôle d’intermédiaire entre le vendeur et le possible acquéreur afin de faciliter la vente.

L’agent immobilier va alors s’acquitter de la plupart des formalités comme la rédaction immobilière avec l’offre de vente, la visite des lieux, etc.

 

Une négociation immobilière entre particuliers

La négociation immobilière demande d’effectuer toutes les démarches soi-même et surtout d’aller à la rencontre des potentiels acquéreurs.

 

Parmi les principales démarches à effectuer, il y a notamment :

  • La publication de l’annonce dans des endroits ciblés (journaux spécialisés, sites Web spécifiques)
  • La visite des lieux
  • La réalisation et le suivi des différents diagnostics immobiliers.

 

3 conseils pour réussir une négociation immobilière

Connaître la valeur du bien immobilier

Afin d’aborder la négociation immobilière sereinement, il est indispensable de connaître la valeur de votre maison ou de votre appartement.

 

Cela passe inévitablement par une estimation en ligne et/ou en direct par un professionnel.

Cette estimation vous permettra déjà de ne pas surestimer votre bien, ce qui est souvent le cas lors d’une négociation entre particuliers.

 

Anticiper la marge de négociation

Bien sûr, le vendeur va tenter de proposer le bien immobilier au prix le plus intéressant pour lui tandis que l’acquéreur va essayer de tirer le prix vers le bas.

 

En France, sachez que la marge de négociation se situe en moyenne autour de 4 %.

Elle est toujours plus importante pour une maison que pour un appartement.

 

Identifier le coût des travaux éventuels

Quand on achète une maison à rénover notamment, les travaux sont le principal argument de discussion qui entre dans la négociation immobilière.

 

En ayant une analyse précise de l’état de votre bien et en ayant une estimation — si possible avec devis à l’appui — du coût des travaux envisagés, vous serez mieux armé pour anticiper la réponse au moment d’apporter une contre-proposition.