Investissement locatif : quels conseils pour ne pas se tromper

Vente
Partager:

Nos conseils pour réussir son investissement locatif

 

Ayez une approche rationnelle

 

Si lorsque l'on achète sa résidence principale, l'affectif entre forcément en ligne de compte, pour un investissement locatif, il convient au contraire de se baser uniquement sur des critères objectifs tels que :

 

  • L'emplacement : privilégiez des zones où la demande locative est forte ; vous éviterez ainsi la vacance locative et votre bien ne restera pas longtemps vacant au départ d'un locataire. Idéalement, choisissez un quartier bien desservi par les transports : non seulement vous relouerez plus vite mais il sera aussi plus facile de trouver un acquéreur lorsque vous voudrez revendre le bien.

 

  • La rentabilité : soyez pragmatique et jetez votre dévolu sur un bien possédant tout le confort nécessaire mais évitez les résidences offrant de nombreuses prestations, car vous devrez assumer la partie des dépenses qui n'entrent pas dans les charges locatives. Par exemple, la loi ne permet pas aux bailleurs de récupérer auprès du locataire la totalité des dépenses d'ascenseur ou de gardien.

 

Sécurisez votre investissement locatif

 

  • Préférez les petites surfaces de type deux pièces. Avec un turnover moins important que les studios, les appartements de deux ou trois pièces restent le meilleur placement pour un investisseur : ils monopolisent un budget raisonnable, se louent et se revendent bien, et offrent une forte rentabilité. En outre, si vous disposez d'une enveloppe importante pour investir, plutôt que d'acheter une grande surface, vous avez plutôt intérêt à opter pour plusieurs petits logements de manière à répartir votre risque de vacance locative et d'impayé.

 

  • Si vous n'avez pas le temps ni les connaissances nécessaires pour gérer correctement votre bien, confiez-le à un agent immobilier local. Souscrivez également une assurance loyers impayés et détériorations immobilières afin d'être couvert en cas de locataire indélicat.

 

Combinez investissement locatif et défiscalisation

Les programmes de défiscalisation vous permettent de faire d'une pierre deux coups : vous investissez dans un bien locatif et faites baisser votre imposition. En contrepartie de vous engager à louer le logement pendant plusieurs années, vous avez droit à une réduction d'impôt pouvant atteindre plusieurs milliers d'euros par an : autrement dit, vous convertissez une partie de votre imposition en patrimoine.

 

Par exemple, avec le dispositif Pinel, vous pouvez réduire votre impôt de 5 000 € par an en investissant dans un bien neuf. Et vous pouvez même le louer à un ascendant ou un descendant qui n'est pas rattaché à votre foyer fiscal.

La vente au bout du fil
Laissez-nous vos coordonnées et l’expert immo de votre quartier vous contactera dans les meilleurs délais
être rappellé(e)
Non merci, vendre facilement ne m’intéresse pas