Courtier en prêt immobilier : faut-il y faire appel ?

Financement
Partager:

Le courtier en prêt immobilier : la solution pour certains profils d'acquéreurs

 

Chaque courtier travaille avec plusieurs établissements bancaires. Il sait quelle banque affectionne quel type de clientèle et présente ses dossiers en fonction de ce critère. Il augmente ainsi les chances d'obtenir un crédit pour les emprunteurs qui :

 

  • N'ont pas ou peu d'apport personnel

 

  • Travaillent en intérim ou enchaînent les contrats à durée déterminée

 

  • Ont un statut d'auto-entrepreneur

 

  • Sont âgées

 

  • Ont une maladie grave ou chronique

 

  • Investissent dans un bien locatif et recherchent un prêt in fine.

 

Le courtier immobilier augmente les chances d'obtenir un crédit

 

En s'adressant à un courtier, on a plus de chances de trouver un financement qu'en présentant soi-même un dossier aux établissements bancaires pour plusieurs raisons :

 

  • Le courtier est rémunéré à la commission. Il a donc tout intérêt à ce que le prêt soit accordé, contrairement au banquier qui n'est pas commissionné sur ce type de produit.

 

  • Généralement, il présente régulièrement plusieurs dossiers d'un coup à chaque établissement avec lequel il travaille. Ainsi, un dossier quelque peu fragile passe plus facilement que s'il était présenté individuellement.

 

  • Le courtier immobilier peut différer la présentation d'un dossier pour éviter d'essuyer un refus. Par exemple, il peut conseiller à un client qui est régulièrement à découvert, a eu récemment des impayés ou a des crédits à la consommation en cours, d'être raisonnable au niveau de ses dépenses et de solder ses crédits revolving : Avec trois relevés mensuels de banque en positif, sans incident de paiement et sans crédit à la consommation visible, il augmente ses chances d'obtenir un crédit. 

 

Même avec un profil standard, il peut être intéressant de passer par un courtier. Car en effet, il n'est pas rare que le courtier obtienne auprès de la banque du client un meilleur taux que le client lui-même !

 

La raison est la suivante :

 

Le prêt immobilier reste un produit d'appel sur lequel les banques ne gagnent pas d'argent. Pensant capter une nouvelle clientèle via le courtier, elles proposent fréquemment des taux particulièrement attractifs.