Aide financière de l'Anah pour les travaux d'accessibilité

Financement
Partager:

Travaux d'accessibilité : l'aide de l'Anah

 

Plus de 80 millions de personnes se trouvent en situation de handicap en Europe. C'est pourquoi l'UE veille particulièrement à améliorer les conditions d'accès de ces personnes aux différents services publics ou privés : magasins, transports, restaurants, hôtels... En France, comme ailleurs, cela passe par une refonte en profondeur des différents habitats déjà présents sur le territoire.

 

Normes strictes et diagnostics précis

 

Les travaux d'accessibilité peuvent par exemple concerner l'installation d'ascenseurs, la création de rampes, la multiplication des places de parking adaptées, la mise en place d'une signalétique particulière ou l'agrandissement des pièces sanitaires. Que ce soit pour des personnes en fauteuil roulant ou malvoyantes, bon nombre de mesures sont prises ou sont à prendre pour améliorer le quotidien de la population handicapée, le rendre plus accessible, plus simple et plus naturel.

 

Ces travaux d'accessibilité sont soumis à des normes strictes et doivent faire l'objet de diagnostics précis au préalable. Ces diagnostics permettent de définir les éventuelles faiblesses d'un bâtiment dans une optique d'une future accessibilité pour tous. La circulation à l'intérieur du bâtiment doit être optimale, via notamment l'amélioration nécessaire des déplacements horizontaux et verticaux ou l'instauration de repères pouvant être aussi bien visuels, sonores que tactiles. Par ailleurs, la loi prévoit également la facilitation de l'accès aux équipements dits indispensables tels que les WC, la douche ou la cuisine.

 

Jusqu'à 50% des travaux pris en charge

 

Une marche d'entrée à refaire, l'agrandissement des toilettes, l'augmentation de la largeur des portes, l'installation d'une rampe d'accès... tous ces travaux peuvent parfois s'avérer onéreux. Heureusement, il existe une aide pour permettre d'adapter votre logement à moindre coût. En effet, l'Agence nationale de l'habitat finance jusqu'à la moitié des travaux entrepris, sous certaines conditions.

 

Si vous vous situez dans la catégorie « ressources modestes », vous avez le droit à une prise en charge de 35% du montant total de vos travaux hors taxes avec un plafond maximum de 7 000 euros, alors que si vous êtes dans la catégorie « ressources très modestes », l'Anah règle 50% du montant des travaux H.T. jusqu'à 10 000 €.

 

La vente au bout du fil
Laissez-nous vos coordonnées et l’expert immo de votre quartier vous contactera dans les meilleurs délais
être rappellé(e)
Non merci, vendre facilement ne m’intéresse pas