Vente immobilière : que valent les différentes manières de diffuser une annonce ?

Immobilier entre particuliers

Vente immobilière : que valent les différentes manières de diffuser une annonce ?

Les propriétaires qui cherchent à vendre leur maison ou leur appartement n’ont que l’embarras du choix : les manières de trouver un acquéreur ne manquent pas. Toutes n’ont pas la même efficacité, en plus de vous réclamer l’allocation d’un budget spécifique. Il est donc important de choisir une méthode qui corresponde à votre porte-monnaie et au temps que pourrez y consacrer.

 

Agence immobilière : la prise en charge par des professionnels

La vente par agence reste la plus célèbre des manières de vendre un bien immobilier. Elle est aujourd’hui concurrencée par les ventes entre particuliers. Mais pour le public, c’est d’abord à une agence spécialisée dans le domaine de vendre les maisons et les appartements. Ainsi, les deux tiers des transactions se font par ce biais.

Le principal avantage de l’agence immobilière est que votre bien est totalement pris en charge par des experts. Ainsi, de votre côté, la quantité de temps à allouer à la transaction est largement réduite. Du côté de l’agent, il s’agit d’une personne qui connaît le secteur de votre logement, et qui connait les rouages des transactions. Tout cela lui permet d’accélérer la vente.

Cela est rare, mais il existe de mauvaises agences immobilières, avec de mauvais agents qui vous poussent à vendre sans agences. Pour éviter les surprises, tournez-vous plutôt vers des professionnels franchisés : leur réseau constitue généralement le gage d’une bonne qualité de service. Notez que certaines entreprises n’hésitent pas à vous garantir une vitesse de vente (par exemple, la vente de votre bien dans les trois mois) pour appâter les propriétaires. Dans ce cas, lisez bien les conditions de telles offres.

 

Les sites de vente entre particuliers, pour une liberté totale

Face aux agences immobilières, les ventes entre particuliers sont les principales rivales : un tiers des transactions dépendent d’elles (un chiffre qui n’a pourtant pas changé depuis 15 ans). Elles reposent sur des entreprises exclusivement présentes sur Internet, comme SuperImmo ou LeBonCoin. Ces deux enseignes sont d’ailleurs les deux grandes dominantes du secteur, avec respectivement 725 000 et 700 000 annonces.

Deux grands avantages sont retenus en faveur de ces sites :

  • Leur faible coût : contrairement aux agences, qui réclament entre 5% et 10% de la transaction en frais de notaire, réaliser une vente dans le cadre de l'immobilier entre particulier coûte quelques centaines d’euros au plus. Bien souvent, elles sont même entièrement gratuites ;
  • La liberté totale dans la gestion de la vente ou de la location : ici, le propriétaire est seul. Cela signifie un investissement plus important en termes de temps. Mais cela implique également de fixer le prix que l’on souhaite, d’organiser les visites comme on l’entend, etc.

Au-delà du temps que réclame cette manière de diffuser une annonce, le risque est de faire fausse route, par exemple en réalisant de mauvaises visites auprès de vos éventuels acquéreurs. En cas de besoin, n’hésitez donc pas à vous rapprocher d’un spécialiste, même de façon ponctuelle.

Sur le Net, il est également possible de trouver des sites entièrement dédiées à une offre spécifique. Ces sites sont conçus par leur propriétaire : il est donc bien question de vente entre particuliers.

 

Les annonces de proximité : un impact limité, mais économique

Les enseignes et les ventes sans agences se partagent donc le marché immobilier. Mais contrairement aux experts, qui utilisent leur réseau, les particuliers utilisent d’autres méthodes pour diffuser leurs annonces.

Outre les sites, la diffusion de proximité reste privilégiée par beaucoup de propriétaires. D’ailleurs, les agences elles-mêmes ont conservé l’habitude de disposer un panneau « A vendre » à l’entrée des biens à céder. Il en va ainsi de même pour les particuliers. L’efficacité de ce biais varie énormément d’une annonce à l’autre : en fait, il est surtout question de logique.

En effet, si le bien à vendre se trouve en centre-ville, ou dans une rue passante, la mise en place de ces panneaux aura un réel impact sur la rapidité de la vente. A l’inverse, si peu de personnes peuvent les voir, leur intérêt sera limité. Cela dit, cette méthode ne vous coûtera pas très chère, alors pourquoi s’en priver ?

Ce n’est pas tout. Placer des annonces dans les magasins ou dans la presse peut vous fournir des acheteurs potentiels. Pour les magasins, préférez la qualité à la quantité. Il est préférable de disposer quelques numéros de téléphone dans une petite boulangerie : personne ne pourra y manquer votre annonce. Au contraire, dans une grande surface, le panneau d’annonces risque fort d’être déjà bondé.

Il ne vous reste plus qu’à choisir votre propre méthode pour diffuser votre annonce, en fonction de votre profil !


Partagez ce conseil:
 
À partir de 29€ TTC