Vente entre particuliers, infos, conseils et services Homagency

Immobilier entre particuliers

Immobilier entre particuliers : tout savoir avec Homagency

 

Que l'on soit acheteur ou vendeur, l'immobilier entre particuliers est très intéressant d'un point de vue financier. Toutefois, si on évite effectivement les frais d'honoraires parfois élevés, au cours de tout le processus de vente d'un bien, de nombreux critères mériteraient parfois une assistance. Certains éléments sont à ne surtout pas négliger, au risque de ne pas attirer de potentiels acheteurs ou d'oublier un aspect légal important du contrat. Ce qui peut avoir comme répercussions d'engendrer de grosses pertes de temps et d'argent.

 

 

Photos et prix de vente, ces grosses erreurs qui coûtent cher

 

Lorsque l'on décide de vendre un bien immobilier par soi-même, on a l'avantage de pouvoir être maître des choses, de contrôler. On peut décider du prix que l'on veut tirer de son appartement ou de sa maison, des conditions requises pour le futur locataire, des photos que l'on va présenter de sa demeure, de quand on fixe les rendez-vous... Malheureusement, bien souvent, les prix ne sont pas tout à fait en accord avec les tarifs du marché, alors que les images mises en avant sont régulièrement de mauvaise qualité et/ou ne mettent pas en valeur le logement.

 

Et oui, rien ne doit être laissé au hasard dans votre annonce ! C'est pourquoi il est recommandé de faire appel à un photographe professionnel qui sera équipé du matériel adéquat et saura sublimer bien. Il est également vivement conseillé de réaliser une étude des prix pratiqués pour le même type de biens dans votre secteur et ainsi évaluer au plus juste le prix du mètre carré. Quant aux visites, vous allez vite vous rendre compte que cela nécessite beaucoup d'investissement personnel dans votre planning et une bonne dose d'organisation.

 

 

Les obligations du particulier

 

S'il n'y a pas de loi à proprement parler qui régit les transactions réalisées de particulier à particulier, quelques données doivent cependant être obligatoirement fournies par le vendeur à l'acheteur, telles que les superficies loi Carrez ou le fameux diagnostic de performance énergétique (DPE). Il doit aussi l'informer de l'existence de servitudes (de passage, de vue, d'écoulement des eaux) ou d'éventuelles procédures judiciaires en cours.

 

On ne le dira d'ailleurs jamais assez, mais l'aide d'un notaire peut s'avérer plus que judicieuse pour ces notions juridiques du contrat afin d'éviter toute mauvaise surprise. Et pour ne commettre aucune erreur, Homagency vous facilite la vie sur tous les points précédemment évoqués grâce à son offre de services professionnels et personnalisés, sans les honoraires, mais à des formules très attractives.

 


Partagez ce conseil:
 
Nous proposons un mois d'essai Gratuit !