Vendre sa maison seul : comment faire - Les conseils de Homagency

Vente
Partager:

Comment vendre sa maison seul ?

Les particuliers ne sont pas toujours au courant, mais avant même de songer à mettre son bien immobilier à la vente certaines étapes et certaines obligations d'ordre juridique sont indispensables.

Voici 5 conseils pour vendre efficacement sa maison soi-même.

 

1) Effectuer les diagnostics immobiliers obligatoires

D'abord, il faut commencer par entreprendre les démarches pour réaliser certains diagnostics obligatoires. Ils sont regroupés dans le Dossier de Diagnostic Technique (DDT) qui regroupe notamment le fameux diagnostic de performance énergétique (DPE) et le métrage selon la Loi Carrez, mais aussi la détection de présence ou non d'amiante, de termites, de mérules (champignons), l'état des risques naturels, miniers et technologiques (ERNMT), le constat de risque d'exposition au plomb (CREP), les diagnostics d’électricité, du gaz, ou encore d'assainissement des eaux.

 

 


2) Vendre sa maison au juste prix

Ensuite, il va falloir décider à quel prix vendre votre maison. Et cette décision ne se prend pas l'emporte-pièce. Mieux vaut coller aux tarifs pratiqués sur le marché. Pour cela, il faut réaliser une petite veille concurrentielle, relever les prix pratiqués en agences et sur Internet pour des maisons situées dans votre secteur géographique et selon des caractéristiques similaires (nombre de pièces, taille du jardin, etc.). Des outils en ligne permettent également de réaliser des estimations du prix du mètre carré selon votre adresse.

 

 

3) Rédiger une annonce immobilière efficace

Il faut alors passer à la rédaction de l'annonce qui sera publiée sur le(s) support(s) que vous aurez choisi(s) : sites Internet, journaux ou panneaux... Soyez le plus clair possible et ne survendez pas votre maison. Il faut à la fois être honnête sur les caractéristiques de votre bien, tout en mettant en avant ses points forts (ex : pièce refaite à neuve, cuisine toute équipée, emplacement proche de commerces, transports, crèches ou écoles...). Il faut impérativement indiquer le nombre de pièces, la surface, la lettre de performance énergétique (de A à G), vos coordonnées et le prix souhaité. Enfin, relisez-vous ! Une annonce à l'orthographe et la grammaire irréprochables fera tout de suite plus sérieux.

 



 

4) Mettre en valeur sa maison

Aussi bien pour l'annonce que pour les visites, votre maison doit apparaître sous son meilleur jour. Une prise de vue avec un téléphone portable n'aura pas le même impact qu'un cliché réalisé avec un bon appareil photo, sous le bon angle et la bonne lumière. Pensez également à nettoyer et déblayer au maximum l'intérieur de votre maison. Celle-ci doit être dégagée et dépersonnalisée afin de donner une impression d'espace et permettre aux acheteurs potentiels de se projeter plus facilement. Il est parfois bénéfique d'avoir recours à de légers travaux (refaire une peinture, remplacer un élément défectueux) ou faire du home-staging afin de donner un nouveau look à votre maison pour la valoriser.

 

 

 

5) Conclure chez le notaire

N'oubliez pas de préparer la documentation nécessaire à la conclusion de la transaction : un avant-contrat résumant bien les conditions de l'achat. Puis une fois, ce compromis de vente signé, il faudra acter officiellement la vente chez le notaire qui se chargera de toutes les formalités et démarches administratives.