L'immobilier entre particuliers : découvrez comment cela fonctionne

Vente
Partager:

L’univers de la vente immobilière entre particulier est vaste. Face aux agences spécialisées, nombreux sont les particuliers à choisir la vente directe entre particuliers. Cette partie du secteur est par ailleurs difficile à quantifier avec précision, mais une chose est certaine : elle continue de séduire. Comment fonctionne l’immobilier entre particuliers et quels sont ses avantages ?

 

Agences immobilières : pas que des avantages !

 

Il faut le reconnaître : l’agence immobilière présente une multitude d’avantages justifiant que l’on puisse faire appel à elle. Elles assurent un service de mise en relation, simplifient les démarches administratives, réalisent les visites, etc.

Toutefois, les agences présentent quelques inconvénients.

Le plus important est probablement la commission. Celle-ci est perçue par une agence lorsqu’elle parvient à vendre un bien qui lui est confié, mais ces frais sont souvent élevés. Elles sont situées en moyenne autour de 7%, mais peuvent dépasser les 10%.

Et puis, il y a les mauvaises agences : celles qui ont des pratiques douteuses sont peu fréquentes, mais elles existent. Il arrive qu’une agence immobilière n’arrive pas à vendre tous les biens immobiliers qui lui sont confiés.

Notez que le fait qu’une agence ne réussisse pas à vendre votre bien ne signifie pas qu’elle soit foncièrement mauvaise : les problèmes peuvent être d’origines diverses. Mais il est compréhensible, ainsi, que des propriétaires puissent être déçus, et qu’ils se tournent vers la vente directe. Ainsi, en 2012 et 2013, on a observé la fermeture de 6 000 agences, comme conséquence plus ou moins directe de la crise.

 

 

L’immobilier entre particuliers, la vente « hors marché »

 

C’est face à ces désavantages que se bâtit la vente immobilière entre particuliers. D’ailleurs, on parle bien de vente « hors marché » ou « hors agence » pour désigner les cessions de biens immobiliers entre particuliers.

La vente directe permet une gestion complète de la vente, ce qui est intéressant pour le vendeur, car lui seul connaît le bien mieux que quiconque. En termes d’accessibilité, de superficie ou encore de performance énergétique, c’est lui qui est le plus apte à répondre aux questions de ses futurs acquéreurs.

Fréquemment, la vente hors agence devient même la plus intéressante des deux alternatives. Le fait de ne pas avoir de commission à régler permet d’alléger le prix final ce qui est bien plus avantageux pour les deux parties

 

 

Comment s’organise la vente directe ?

 

La démocratisation d’Internet a révolutionné tous les secteurs, et l’immobilier ne fait pas exception. Aujourd’hui, les vendeurs de biens immobiliers comptent encore beaucoup sur l’offre spontanée (des annonces déposés sur la façade de la maison, les petits papiers laissés chez les commerçants du quartier…). Mais ils sont de plus en plus nombreux à réaliser des ventes à l’aide de sites spécialisés.

Une fois l’acquéreur trouvé, en l’absence d’intermédiaires, le vendeur s’occupe de ses propres démarches. Il doit réaliser une série de diagnostics concernant l’état du bien. Il rédige également le compromis de vente, qui détaille notamment l’état du bien, la date d’effet de la vente et les éventuels travaux devant être réalisés avant cette date-butoir.

 

 

Vente directe et agents immobiliers

 

Cependant, il faut noter que la vente directe n’exclut pas pleinement les agents immobiliers. Simplement, ce ne sont pas eux qui se chargent de la vente. Mais il reste possible de faire appel à l’un de ces experts, pour obtenir une estimation du bien ou pour se renseigner sur les prix de biens similaires par exemple.

Toutefois, il faut faire attention, dans ce genre de cas, à ne pas signer de mandat exclusif avec une agence immobilière.

En effet, les agences fonctionnent par mandats, et l’on parle de « mandat exclusif » lorsque l’opération de la vente est uniquement gérée par une agence, et ce de A à Z. De la sorte, il n’est pas question de faire ce genre de recours (ce à quoi les agents pourraient vous inciter, même si vous êtes simplement venu demander un avis consultatif) dans le cas d’une vente directe. Et en cas de vente en agence, sachez que le mandat exclusif vous interdit aussi d’avoir recours à d’autres experts.

Enfin, vous pouvez disposer d’un compromis entre la vente en agence et la vente directe. Le mandat semi-exclusif vous permet de continuer à prospecter de votre côté, tout en demandant les services d’un agent (mais pas plus d’un).