Identification des points forts d'un bien immobilier

Vente
Partager:

Pour vendre un appartement ou une maison, il est important de bien le connaître. La plupart des logements ont des points forts, que vous vous devez de repérer afin de mieux les mettre en avant dans vos annonces et lors de vos visites. Voici donc les points forts les plus prisés de l’immobilier entre particuliers, et une méthode pour vous aider à trouver les vôtres.

 

Les points forts les plus importants pour l’acheteur

 

Les acquéreurs ont tous (comme les vendeurs) des profils différents. Au moment de visiter un bien, Ils ont tous des aspirations uniques. Cela dit, certains éléments sont davantage recherchés que d’autres. Il est donc logique que votre bien ait plus de chances d’être vendu rapidement s’il dispose d’un ou plusieurs de ces atouts.

L’emplacement de votre maison ou de votre appartement est le facteur le plus important pour un acheteur. Celui-ci doit être attractif, mais cette notion d’attractivité est relative. Un appartement en centre-ville se vend facilement car il est à proximité des services : transports, écoles, restaurants, etc. Pourtant, en montagne, un appartement attirera plutôt des locataires s’il se trouve au pied des pistes. Dans ce cas, les autres équipements sont un peu moins importants.

Il est donc important d’étudier non pas la simple localisation du bien, mais aussi sa cohérence avec son environnement. En d’autres termes : qu’est-ce qui est susceptible d’intéresser les personnes s’installant dans votre bien ?

Ensuite, les acheteurs et locataires s’intéressent aux équipements proposés par le logement : cave, garage et autres dépendances, la nature et l’état du chauffage ou la présence d’une terrasse sont autant d’arguments à mettre en avant. A cela, on ajoutera l’état général du bien, incluant son exposition, sa date de construction, et surtout sa configuration. Dans un immeuble, de nombreuses personnes évitent les logements du rez-de-chaussée car elles se sentent observées par les passants. A l’inverse, il est évident que beaucoup d’acquéreurs potentiels écartent d’emblée les appartements situés au 4e étage sans ascenseur…

D’autres facteurs, plus subtils, peuvent entrer en ligne de compte. Pour les investisseurs, les régions les plus prometteuses sont celles qui s’avèrent dynamiques en termes de population et d’emplois. Ce sont aussi les départements où la place ne manque pas. Il est logique que la région parisienne soit plus difficile d’accès qu’une commune de province.

 

Des points forts à la mise en valeur

 

Pour votre vente immobilière, vous savez désormais ce que recherchent vos acquéreurs en priorité. Vous devez désormais vous interroger sur ceux que votre bien réunit. Cela devrait être relativement simple, mais il ne faut pas s’arrêter là : pour que vos visiteurs puissent percevoir tout ce que votre logement a à offrir, celui-ci doit être préparé à la vente.

Il est évident qu’un visiteur aura moins de difficultés à se projeter dans une pièce rangée et lumineuse que dans un environnement surchargé et sombre. Le premier mot d’ordre est donc de ranger. Dans une vente entre particuliers, vous gérez la transaction de bout en bout, y compris au moment de la publication des annonces. Ainsi, vous devez de vous-même créer un logement irréprochable, car personne d’autre ne viendra vous le conseiller.

D’autre part, souvenez-vous que tous les avantages de votre logement ne sont pas nécessairement visibles. Une isolation thermique performante ou l’ouverture prochaine d’une nouvelle ligne de tramway à proximité sont autant de facteurs qui ne peuvent pas être directement perçus, mais qui rehaussent bel et bien l’intérêt du logement.

D’une part, ce genre de cas doit vous inciter d’autant plus à vous renseigner sur votre propre bien et sur son environnement. Et d’autre part, vous devrez vous munir de « preuves » montrant à votre visiteur que ces avantages correspondent à une réalité concrète. Dans le cas de l’isolation, réalisez un DPE (vous devrez le faire de toutes manières pour la vente). Pour l’ouverture d’une ligne de tramway, ne vous en tenez pas à une promesse des élus, qui peut ne pas être tenue : le début des travaux est une garantie bien plus solide.

 

Plutôt que des points forts, identifiez un potentiel

 

Pour qu’une vente soit conclue rapidement, le cédant doit s’intéresser au potentiel de son logement, et non à ce qu’il est actuellement.

En effet, pour mieux correspondre aux attentes des acheteurs, il peut s’avérer utile de faire abattre une cloison, d’aménager des combles ou de renforcer une isolation. En somme, de faire des travaux.

Toutefois, il faut s’assurer que le jeu en vaut la chandelle. Des travaux coûtent cher, mais ils peuvent justifier un prix plus élevé ? Faites donc réaliser des devis si vous comptez faire appel à des professionnels. De la sorte, vous obtiendrez de nouvelles forces à mettre en avant dans vos annonces.

Dans l’absolu, la seule limite au potentiel de votre logement est votre imagination. Mais tout le monde n’a pas vocation à devenir décorateur d’intérieur. Il faut donc se tourner vers des professionnels pour discerner les possibilités à envisager.