Home staging ou l'art de mettre en valeur son bien immobilier

Travaux
Partager:

En France, on parle davantage de « valorisation immobilière » pour désigner ces pratiques visant à améliorer un bien en vue de le vendre. L’home-staging connaît un succès de plus en plus important dans les pays occidentaux. Et pour cause : la technique a fait ses preuves.

 

L’home-staging : la réelle efficacité d’un concept

On pourrait dire que l’home-staging est intemporel, dans le sens où n’importe quel propriétaire cherche à mettre en valeur son bien à un moment ou à un autre. Toutefois, cette pratique a été réellement expérimentée à partir des années 1980 par Barb Schwarz. Son principe de base se résume ainsi : l’investissement dans la valorisation d’un bien est toujours plus intéressant que de réduire son prix de vente.

Aujourd’hui, l’home-staging est utilisé par des millions de personnes à travers le monde, particuliers comme professionnels. Et pour cause : on estime qu’un bien immobilier ayant fait l’objet d’une valorisation reste 5 fois moins longtemps sur le marché qu’un logement non valorisé. L’idéal pour ceux qui souhaitent vendre sans agence. Dans le même temps, les biens « homes-stagés » se vendent en moyenne 17% plus cher.

En France, l’home-staging reçoit depuis quelques années une importante couverture médiatique. Elle est régulièrement sollicitée dans l’édition Maison à vendre, à une heure de grande écoute. Des formations pour devenir un « home-stager » professionnel sont disponibles un peu partout sur le territoire.

 

Comment l’home-staging agit sur votre bien

L’home-staging est donc une pratique relativement complexe. La stratégie doit être personnalisée en fonction de chaque logement, puisque chaque bien est unique. Il est recommandé, voire indispensable d’avoir des connaissances en décoration d’intérieur et d’avoir des notions de marketing. Cela dit, il est possible de dégager quelques grandes lignes sur le fonctionnement de cette méthode.

La première étape est celle de la dépersonnalisation. On parle parfois de « mise en scène » d’un intérieur pour qualifier ce que produit l’home-staging. En réalité, le vendeur doit bien comprendre qu’un acheteur potentiel doit pouvoir se projeter facilement dans le logement. S’il peine à percevoir son potentiel, il est logique qu’il ne fasse pas de proposition d’achat.

De la sorte, il faut retirer tout ce qui caractérise les goûts de l’ancien propriétaire. Cela implique d’abord de ranger le logement et d’évacuer tout ce qui pourrait marquer une décoration trop atypique.

Ensuite, il sera question de réparer. Les réparations sont en général assez légères, mais elles peuvent être de tout ordre. Une fois encore, il est question ici de mise en scène : l’important est de faire bonne impression. Une simple vitre brisée peut suffire à donner à l’acheteur une sensation de mauvais entretien, alors pourquoi ne pas la changer ?

La troisième étape est celle des aménagements. En amont, il est important de réfléchir au profil d’acheteurs auquel vous vendrez votre bien. Une personne seule ? Une famille ? En fonction de ce profil, vous pourriez avoir à repenser la configuration de votre logement pour le rendre plus adapté.

Enfin, il ne vous restera plus qu’à redécorer votre bien. Les meubles, s’ils sont massifs ou vintage, pourront être remplacés par d’autres à l’allure plus moderne. On tend enfin à se rapprocher de couleurs neutres : cela montre à l’acheteur le potentiel de personnalisation dont il va bénéficier.

 

Home-staging : quels investissements pour quels gains ?

L’intérêt de l’home-staging n’est pas seulement qu’il vous permette de vendre rapidement : il peut aussi vous aider à réaliser une plus-value plus conséquente. Beaucoup de propriétaires ont recours à l’home-staging pour vendre un bien sans agence, et donc pour ne pas avoir de commissions a payer.

Mais pour cela, il est important de réfléchir aux investissements que vous comptez réaliser dans la modification de votre bien. En-dehors des travaux de remise aux normes ou obligatoires d’un point de vue légal, il faut préférer ceux qui vous donneront un effet de levier sur votre prix de vente. Ainsi, investir quelques milliers d’euros dans la réalisation d’une cuisine équipée peut être intéressant si elle élève de 10 000 euros votre prix de vente. Mais là encore, chaque cas est unique.

On compte aujourd’hui plus de 200 home-stagers professionnels en France. La plupart d’entre eux sont des indépendants. En général, leurs tarifs dépendent du vôtre, en représentant entre 0,5% et 5% du prix de vente. L’home-staging est donc bien un investissement en soi. On notera que ces personnes ont une triple mission :

  • Evidemment, ils offrent une expertise et ont donc une mission de consultation. Il est ainsi possible de leur demander un rendezvous dans le simple but de savoir ce qui ne va pas dans le logement ;
  • La fonction de conseil est donc séparée de la consultation. Séparément de cette première, il est donc possible de demander une aide sur la meilleure chose à faire pour vendre plus vite et plus cher ;
  • Enfin, ce sont aussi des formateurs. A la demande, ils peuvent donner des initiations plus ou moins poussées aux propriétaires qui le souhaitent. Cela est utile pour ceux qui gèrent un ensemble de biens ;

Voilà tout ce qu’il fallait savoir sur l’home-staging ! Et vous ? Y avez-vous déjà eu recours ?