Achat d’un bien immobilier à Paris

Actualité Immo
Partager:

Ralentissement des prix à Paris mais reste la ville où la vie coûte le plus chère

 

Depuis le début de l’année, il est difficile de trouver un bien immobilier accessible à Paris mais la ville Lumière reprend petit à petit sa forme normale après une hausse exorbitante les mois précédents (+7% du prix en moins d’un an).

Une hausse qui atteint des records avec +16,3% sur une année pour les biens immobiliers situés dans le 4ème arrondissement de Paris. Les quartiers les plus accessible / intérressants sur Paris sont le 19ème, 20ème, le 13ème et le 18ème avec un prix moyen oscillant entre 7378€/m². et 8850 €/m²..

 

Il est possible d’acquérir un bien immobilier en dessous des prix du marché à Paris, mais cela signifie qu’il faudrait que l’acheteur achète plusieurs chambres de bonnes, investisse dans un rez-de-chaussée ou des caves afin de pouvoir les transformer à sa guise en jolis appartements à un prix dérisoire. 

 

Cependant, le meilleur potentiel est actuellement à chercher votre bien immobilier au nord du bassin de la Villette dans le 19ème arrondissement de Paris ; un environnement cozy et un quartier recelant de petits restaurants et endroits branchés s’y négocient aux alentours de 8.000 euros le m².

 

En outre, sur certains critères de revenus, il est possible de bénéficier du prêt Paris Logement. Le montant s’estime à un prix maximum de 39.600 euros pour les ménages de deux personnes et plus.

 

Malgré la rareté des bons plans immobiliers à Paris intra-muros, de l’autre côté du périphérique, il n’en est pas moindre. Ce n’est certes pas Paris, mais il y a le métro (Ligne 8 et bientôt lignes 14 et 15). Typiquement, les deux départements offrants de belles opportunités sont le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis. Il Faut compter environ 4.500-5.000 euros du m², moins chers que si vous passiez le périphérique qui compte 7.000 euros le m².

 

A l’instar, si l’acheteur à un budget restreint mais qu’il souhaite rester dans les alentours de Paris, du côté de Saint-Denis, les prix ont certes beaucoup augmenté mais restent pas moins inférieurs aux restes de la petite couronne, comptez environ 3.500 euros le m².