10 astuces pour vendre sans agence

Vente
Partager:

Vous avez succombé aux sirènes de la vente sans agence. Seulement, voilà : la vôtre piétine. Il suffit souvent de peu de choses pour débloquer une vente immobilière. Voici 10 conseils pour que les acheteurs s’arrachent votre bien. Attention : ce n’est pas une raison pour attraper la grosse tête !

 

1 – La vente, votre nouveau passe-temps

On ne le répètera jamais assez : vendre sans agence demande du temps. D’emblée, vous pouvez laisser tomber si vous n’en avez pas à lui consacrer.

Avant même de vous lancer, il est indispensable que vous fassiez le point sur votre temps libre. Dans l’idéal, définissez des créneaux horaires où vous pourrez organiser la visite de votre bien.

 

2 – Rédigez votre annonce… ou faites-la rédiger !

Votre annonce doit être comme votre bien immobilier : irréprochable. D’une manière ou d’une autre, corrigez les fautes d’orthographe et soignez la mise en page.

Des problèmes avec la langue ? Aurélie, votre meilleure amie, se fera bien un plaisir de corriger votre annonce à votre place. Demandez à vos amis, à votre famille ou à votre voisin s’il le faut, mais créez une annonce impeccable. Et si vous n’avez pas envie d’y consacrer trop de temps, une astuce simple : créez des listes réunissant tout ce qui caractérise votre bien.

 

3 – Trouvez le petit plus de votre maison

Avez-vous remarqué comment le verbe « vendre » ressemblait au verbe « convaincre » ? Non ? Nous non plus, et pourtant, pour vendre votre bien, vous devrez apprendre à le mettre en valeur.

Une grande véranda, des pièces lumineuses ou l’absence de travaux sont autant d’éléments qui vous aideront à céder votre bien. Repérez donc à l’avance les éléments qui sauront séduire vos acquéreurs.

 

4 – Trouvez le petit plus de chaque pièce

Non, ce n’est pas une répétition du point précédent : vous devrez effectivement, comme vous l’avez fait pour votre maison, déceler les points forts et les défauts de chaque pièce. L’analyse de votre maison vous servira à la mettre en avant dans vos annonces. Celle des pièces de votre bien vous sera utile lors de vos visites.

 

5 – La visite : laissez les visiteurs respirer !

Cela pourrait sembler anecdotique, et pourtant, nombreux sont les propriétaires à vouloir tout dire et tout montrer de leur logement. En fait, vos visiteurs ont besoin de temps pour pouvoir se projeter. Il est donc non seulement inutile, mais aussi contre-productif de vouloir tout le temps leur parler des avantages de votre maison ou de votre appartement.

En entrant dans une pièce, donnez quelques informations et ses points forts (oui, il y en a), et ensuite, inspirez un grand coup et laissez votre acquéreur potentiel à ses pensées.

 

6 – Cheese !

Les photos constituent un élément décisif quand on vend une maison ou un appartement hors agence. Il est impératif de bien les choisir. D’ailleurs, d’après le site du Bon Coin (l’un des plus fréquentés pour l’immobilier entre particuliers), une annonce avec des photos est vue 7 fois plus souvent qu’une annonce sans photo.

Concentrez-vous dans vos photos sur les points forts « visibles ». Préférez des clichés de votre vaste jardin ou la vue sur les environs, des éléments qui auraient moins d’impact à l’écrit. Songez aussi à un plan du logement pour montrer la belle disposition des pièces.

 

7 – Pour vendre sans agence, faites-vous aider

De nombreux sites internet vous proposent des conseils de professionnels ainsi que des outils gratuits, par exemple pour estimer votre bien immobilier. Vous pouvez aussi utiliser un site comme Homagency pour vous faciliter toutes les étapes de votre vente entre particuliers.

 

8 – Un dossier complet

Réalisez un dossier dédié à la transaction, et remplissez-le avec tout ce qui lui sera nécessaire.

L’objectif est qu’aucun élément technique ne manque, en particulier lors des visites. Si vous vendez dans une copropriété, votre acheteur peut vous réclamer son règlement. Il serait dommage que l’acheteur repère un autre bien parce que vous aviez besoin de 48 heures pour obtenir le fameux document !

 

9 – Ménage de printemps !

Rangez ! Il n’y a rien de pire que des pièces surchargées pour tout ce que vous avez accumulé au fil des années. Exit donc le fauteuil de grand-mère que vous gardez depuis des décennies. Exit aussi votre collection de porte-clés.

Certes, il est difficile de vous demander un état aussi impeccable que dans un magasin de meubles. Mais gardez à l’esprit que plus une pièce est chargée, plus l’acheteur aura des difficultés à y imaginer son avenir.

 

10 – Restez diplomates

Vous essuierez certainement des critiques, tout particulièrement si votre logement a besoin de travaux. Il est indispensable de chercher des solutions aux reproches qui vous seront faits (encore une fois, vous êtes là pour vendre). Mais ces critiques sont aussi un indicateur : si elles reviennent d’une visite à l’autre, il sera certainement indispensable de résoudre le problème pour finaliser la vente.

 

Et voilà ! Avec ces quelques astuces en tête, vous êtes plus près du super agent immobilier !